Archives de
Auteur/autrice : Gérard Boulé

Henri Calindre

Henri Calindre

Henri Calindre (1907-1944), grande figure de la Résistance morbihannaise, écrivit, en Gallo, des monologues et des pièces de théâtre Au cours des années 1970, il y eu en Bretagne Gallèse (la partie est où l’on ne parle pas le breton) l’amorce d’un mouvement de réhabilitation du parler gallo. Ainsi, en 1976, s’est créée à Plédéliac (Côtes d’Armor) l’association Les Amis du Parler Gallo qui publiait une revue intitulée Le Lian.En 1977, lors des discussions sur la Charte Culturelle de Bretagne,…

Lire la suite Lire la suite

Un Nostradamus Breton

Un Nostradamus Breton

Ce texte de Paul Boissière a été publié dans le BULLETIN MENSUEL DE LA SOCIETE POLYMATHIQUE DU MORBIHAN (Tome 116 de Juillet 1990). Je le reproduis in extenso avec l’aimable autorisation de la Société Polymathique. Tous renseignements sur cette société, ses travaux et ses publications pourront être obtenus sur son site http://polymathique.multimania.com Contacts : Société Polymathique. Château Gaillard. 4, rue Noé. 56000 VANNES. UN NOSTRADAMUS BRETON ? ER ROUE STEVANPersonnage mystérieux et énigmatique, le Roi Etienne, plus connu, en Breton,…

Lire la suite Lire la suite

Le Combat des Trente

Le Combat des Trente

Autour du COMBAT des TRENTE (1351) …Le 30 avril 1341, à la mort du Duc Jean III, s’ouvre en Bretagne une crise qui va durer un quart de siècle. Cette « guerre de succession » n’est, dans l’historiographie officielle française, qu’un épisode de la Guerre de Cent Ans et l’on y oppose volontiers Anglais (les méchants) et Français (les bons) sans se soucier de situer vraiment les enjeux qui poussent la noblesse bretonne à se scinder en deux et à s’enfoncer dans…

Lire la suite Lire la suite

L’armée rouge en Bretagne

L’armée rouge en Bretagne

Cet article a été publié dans un petit journal de la région de Ploërmel-Josselin qui avait pour titre L’OUST EST CLAIR (petit clin d’œil au grand « concurrent » Ouest-France qui s’appelait avant 1945 Ouest Eclair et qui eut besoin, à la Libération, de se refaire une virginité en changeant de titre …). L’Oust est clair, sous titré « journal d’information pour la publication des nouvelles oubliées » avait la prétention d’offrir à ses lecteurs des années 80 un grand choix de sujets dont…

Lire la suite Lire la suite

TINTENIAC et le BARZAZ BREIZ

TINTENIAC et le BARZAZ BREIZ

L’épopée du Chevalier Vincent de Tinténiac dans les armées chouannes est de courte durée. Il n’a que 31 ans au moment où les émigrés débarquent à Quiberon. Notons cependant, qu’à l’époque de la Révolution, cet âge le classe parmi les vétérans (cette même année, Hoche n’a que 27 ans et Bonaparte 26). De ce fait, c’est Tinténiac qui prend le commandement de l’Armée Rouge avec Georges Cadoudal (24 ans). Georges est malgré tout le véritable meneur de cette bande tant…

Lire la suite Lire la suite

Tristan Corbière & Conlie

Tristan Corbière & Conlie

LA PASTORALE DE CONLIE PAR UN MOBILISE DU MORBIHAN Moral jeunes troupes excellentOFF.Qui nous avait levé dans le Mois-noir – NovembreEt parqués comme des troupeauxPour laisser dans la boue, au Mois-plus-noir – DécembreDes peaux de moutons et nos peaux ! Qui nous a lâchés là : vides, sans espérance,Sans un levain de désespoir !Nous entre-regardant, comme cherchant la France …Comiques, fesant peur à voir ! Soldats tant qu’on voudra ! … soldat est donc un êtreFait pour perdre le goût…

Lire la suite Lire la suite

César & les Vénètes

César & les Vénètes

Automne 57 a. c. : le sénat romain ordonne 15 jours de prières d’action de grâces pour remercier les dieux des victoires de César sur les peuplades gauloises. Le proconsul, à la tête de 3 légions, vient d’écraser les Nerviens qui laissent, selon lui, 60 000 cadavres sur le champ de bataille. Il a également obtenu la reddition des Atuatuques, un temps alliés des Nerviens, qui lui aurait fourni 53 000 esclaves. Au moment d’hiverner, la Gaule entière semble donc…

Lire la suite Lire la suite

Saint-Aubin du Cormier (35)

Saint-Aubin du Cormier (35)

Saint Aubin du Cormier est un de ces sites qui entrent très tôt dans l’histoire du duché de Bretagne et qui accompagnent toute l’évolution politique et économique de la région. La ligne de crête qui domine un vaste paysage près de la forêt de Rennes où Pierre de Dreux aimait chasser lui donna l’envie d’édifier une forteresse : les travaux commencent donc en 1255. Outre l’intérêt sentimental, le choix du site répond à d’autres impératifs : – situé à quelques…

Lire la suite Lire la suite

Le Camp des Rouets – Mohon (56)

Le Camp des Rouets – Mohon (56)

Site oublié, comme le sont beaucoup de choses en cette Bretagne Centrale, le Camp des Rouets à MOHON le fût pendant des années, voire des siècles. Cet assemblage de buttes et de fossés a été longtemps considéré comme un voisin gênant par les agriculteurs du voisinage et le remembrement des terres agricoles (commencé à la fin des années 60) aurait pu mettre bon ordre à cet état de fait. La curiosité d’un ancien recteur de Mohon et l’opiniâtreté d’un artisan…

Lire la suite Lire la suite

La Roche aux Fées – Essé (35)

La Roche aux Fées – Essé (35)

un monument mégalithique à Essé (Ille et Vilaine)Depuis plusieurs siècles, des millénaires peut-être, les monuments mégalithiques sont là, témoins muets d’une civilisation mal connue. Cela aurait du suffir pour qu’ils sombrent dans l’oubli, pour que le peu d’intérêt qu’on leur porte soit émoussé par le secret qu’ils gardent jalousement. Mais il faut compter avec les ressources de l’homme qui ne s’émeut pas devant l’impuissance de sa raison : quand celle-ci n’explique rien, il imagine, il appelle à son secours les…

Lire la suite Lire la suite

Licence Creative Commons
Sauf indication contraire, Istor Ha Breiz by Gérard et Gwendal Boulé est concédé sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International